Que sont les Futures et comment les utiliser pour optimiser votre investissement?

Que sont les Futures et comment les utiliser pour optimiser votre investissement?

22 janvier 2021 0 Par Bernard

Les contrats à terme sont l’un des types de produits dérivés possibles. Leur particularité consiste dans le fait que les parties conviennent d’échanger un certain actif (il peut s’agir d’une action, d’une garantie financière, mais aussi d’un sous-jacent réel tel qu’une matière première) à l’expiration du contrat au prix indiqué par celui-ci.

Les contrats à terme sont des contrats qui ne prévoient  que très rarement un véritable échange de biens entre les parties : ils sont en fait largement utilisés à des fins de couverture, ou pour se protéger contre les risques de leurs activités (ou de leurs investissements) et, de plus en plus, pour spéculer financièrement, ou pour tirer profit de certains mouvements du marché.

Pourquoi les futurs existent-ils ?

Les personnes ne connaissant pas bien les marchés financiers et de placements ne perçoivent pas forcément la fonctionnalité des contrats à terme à première vue.

Pourquoi deux parties voudraient-elles échanger un titre, un actif ou une marchandise à une date ultérieure, surtout si cet échange n’a presque jamais lieu, mais que seule la valeur actuelle est échangée contre la valeur du contrat ?

Bien que les futures  soient aujourd’hui peut-être l’un des symboles les plus typiques de la spéculation financière, leur naissance remonte en réalité au monde de l’agriculture et en particulier aux États-Unis.

Après l’unification des marchés céréaliers, il est devenu possible pour les agriculteurs de vendre à la fois immédiatement (ventes dites au comptant) et avec un contrat à terme, c’est-à-dire à un prix préétabli à une date ultérieure.

Ce type de pratique est devenu très important pour les agriculteurs, car ils pouvaient enfin se protéger des grandes variations de prix qui étaient enregistrées à cette époque, notamment entre les récoltes, ouvrant ainsi la porte à une meilleure planification financière pour ces sujets.

Aujourd’hui, les choses sont devenues énormément plus complexes, même si le rôle principal des futurs reste celui de donner la possibilité de se protéger contre les risques futurs, qu’ils concernent sa propre production, ses propres investissements et son propre patrimoine.

Toutefois, comme nous l’avons dit plus haut, il ne s’agit là que d’une des fonctions possibles des contrats à terme, car la majeure partie de ceux qui sont aujourd’hui négociés par les petits et moyens investisseurs concernent en fait de simples opérations de spéculation, c’est-à-dire des investissements destinés à gagner de l’argent et non pas seulement à se couvrir, c’est-à-dire à protéger et à diversifier son portefeuille

Le fonctionnement des marchés à terme

Le marché à terme, même en France (où ils sont arrivés relativement tard) est centralisé et réglementé et il est maintenant très difficile de trouver des instruments de ce type sur le marché de gré à gré, c’est-à-dire sur des marchés non réglementés.

Mais comment un contrat à terme fonctionne-t-il concrètement ? Les livraisons de céréales, d’or, de charbon ou de tout autre produit sous-jacent faisant partie du contrat ont-elles réellement lieu ?

Non, il n’y a pas de circulation des marchandises, parce que, premièrement, elle n’est pas nécessaire et, deuxièmement, elle est gênante pour le vendeur et l’acheteur. Le fonctionnement de ces instruments est particulièrement simple à comprendre et nous pouvons le faire en quelques lignes à travers un exemple.

Imaginons que nous ayons Jaques, un producteur de farine, qui doit commencer à organiser la production de l’année prochaine. Les prix du blé, il faut le savoir même pour les non-spécialistes, sont assez difficiles à prévoir et puis le problème de Jaques est d’être confronté au risque que le blé devienne beaucoup plus cher l’année prochaine, ne pouvant pas planifier le montant optimal de production avec les prix qui seront disponibles dans un an.

Sur le marché, cependant, il trouve une autre personne, François, qui est prêt à vendre X quantités de blé en un an. Un contrat est signé, stipulant qu’une quantité X de blé sera vendue à Y à un moment donné. Toutefois, il ne sera pas forcément nécessaire d’échanger le grain avec la monnaie, mais il sera possible d’opérer, avec la commodité pour tous, en opérant simplement à la marge. Voici comment :

Imaginons que dans le contrat, Jaques et François,  se soient mis d’accord pour échanger 1000 kilos de blé contre 1000 euros à l’échéance :

si le blé coûte moins de 1€ / kg, ils devront calculer la différence et la multiplier par le nombre de kilos. Imaginez par exemple que le blé vaut 0,90 € / kg, la valeur de 1000 kg de blé sera de 900 € et Jaques, qui a une position longue (c’est-à-dire d’achat) devra donner 100 euros à François

si, au contraire, à l’expiration, le blé coûte plus de 1 € / kg, imaginons par exemple 1,10 € / kg, François devra 100 euros à Jaques, car le blé sur le marché vaudra 1100 € alors que la valeur du contrat sera de 1000 €.

Avec cet exemple, il est facile de comprendre comment les contrats à terme peuvent également être utilisés pour se protéger contre les variations de prix futures, sans qu’il y ait un échange réel de marchandises, simplement en payant la marge.

Pourquoi acheter un contrat à terme comme investissement ?

Vous achetez généralement des contrats à terme pour deux types de transactions :

  • Pour se couvrir contre les risques du marché, qui peuvent inclure des titres faisant partie de votre portefeuille.
  • Pour spéculer, si vous pensez que la valeur d’un bien ou d’un produit particulier va augmenter ou diminuer.

Étant donné que la résiliation du contrat se fera sur marge et qu’il n’y aura pas réellement d’achat ou de vente de quoi que ce soit, vous pouvez avoir une position courte ou longue, même sur des actifs qui ne font pas partie de votre portefeuille.

Que veut dire les Futures sont standardisées ?

Le fait d’appartenir à des marchés réglementés et d’être standardisés signifie que les contrats de ce type sont émis avec des caractéristiques fixées par des règlements, qui ont la propriété supplémentaire de rendre ce type d’instrument financier facilement échangeable.

Où puis-je acheter des Futures ?

En optant pour un service Saxo banque, vous rejoignez un acteur financièrement fiable qui gère une clientèle répartie dans plus de 120 pays, dispose de plus de 16 milliards de dollars d’actifs sous gestion et effectue plus de 125 000 transactions par jour. Il existe donc un marché florissant sur lequel sont négociés des contrats à terme, qui peuvent être vendus et liquidés avant même leur date d’expiration naturelle.

Différences avec les options

Les futures pourraient être assimilées à la transaction d’options, ils partagent le fait qu’ils sont fondés, en tant que contrats, sur la valeur future d’un bien spécifique. Cependant, à la différence des contrats à terme, où le contrat est résilié à l’expiration et où l’achat et la vente sont impératifs un contrat d’option permet simplement à la partie détentrice d’une position longue de vendre, sans aucune obligation, un actif spécifique.

Les contrats à terme sont un marché à somme nulle

Nous devons également nous rappeler que le marché à terme est un marché à somme nulle, ce qui signifie que le gain d’un investisseur ou d’un spéculateur sera toujours compensé par la perte d’un autre investisseur ou spéculateur.

C’est une chose très importante à retenir avant d’opérer sur le marché dédié à ce type de titres, car vous ne luttez pas contre le marché ou les tendances, mais plutôt contre les prédictions d’autres spéculateurs, qui peuvent être plus préparés à exploiter leur position à notre désavantage.

Ceci afin de dire qu’il s’agit d’un marché de plus en plus concurrentiel, où certains gains peuvent être portés à coup sûr à la maison, à condition toutefois, de bien étudier le fonctionnement du marché lui-même, et plus important encore, le fonctionnement du stock qui nous intéresse.